vendredi 30 avril 2010

Goldheart Assembly














Les buzz musicaux du moment, c'est la sortie du nouveau Spotify (pour les retardataires, c'est )...et eux.
Encensés par la presse anglaise underground, cautionnés par les petits bourgeois de la BBC et du Guardian, fantasmes des filles comme de leurs mères, ils font à ce titre trembler tous les pères, et pour tout vous dire, nous aussi, car on n'avait pas entendu de truc aussi bon depuis quelque temps. La formation Londonienne (vous l'aurez compris) accueille six personnes ce qui donne à leur pop alternative une véritable profondeur, et un potentiel créatif quasi illimité, d'autant plus que les mecs sont assez adeptes d'instruments improbables...
Leur album Wolves and Thieves est sorti très récemment chez Fierce Panda Records (également derrière The Raveonettes, dont nous avions déjà parlé) et on en écoute vite le premier extrait King of Rome avant que ça ne passe en boucle sur Virgin Radio.
B.

2 commentaires: