mercredi 8 avril 2009

















Quand l'excellent duo électro (français) Nôze rencontre (ou remixe) les écossais de Franz Ferdinand, ça donne une version édulcorée. Fini les guitares grinçantes et les rythmiques fracassantes. C'est tout doux. Continuellement porté sur la païïycole - (à tort ou) à raison - Nôze assure toujours autant!


2 commentaires:

  1. I have visited your very interesting blog.Do You want visit the my blogs for an exchange visit?Grazie.
    http://internapoli-city.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  2. J'aime toujours ces découvertes surprenantes. Merci. Gros tubes dancefloor à venir, Tiga - shoes. à plus greg

    RépondreSupprimer